Acheter des casques d’occasions : est-ce une bonne idée ?

Posted on

Vous avez acheté un vélo récemment ? Vous cherchez le casque idéal et vous avez pensé à acheter un casque d’occasion ? Cela peut vous faire économiser jusqu’à 20 euros, par contre en ce qui concerne la sécurité, adopter un casque de seconde main peut être une fausse bonne idée. Voici quelques informations qui vous permettront de tout comprendre.

Un casque d’occasion : une option risquée

Il faut savoir que comme toutes choses, un casque vieillit en fonction de l’usage. La durée de vie des meilleurs modèles peut atteindre jusqu’à 5 ans. Lorsqu’il prend de l’âge, il devient de moins en moins efficace. Effectivement, après un certain temps, il peut être obsolète. Cela veut dire qu’acheter un casque vélo de seconde main n’est pas vraiment une bonne idée, même si celui-ci s’avère être en bon état. D’ailleurs, en ce qui concerne les casques, les dégâts ne sont pas toujours visibles et on ne connaît pas les chocs qu’a subit cet équipement. Il peut donc présenter des microfissures.
À part cela, on ne connaît pas son ancienneté, pourtant le degré de protection se perd avec l’âge. Sur le critère d’hygiène, les casques ne sont pas tous lavables. De plus, ceux qui sont lavables doivent se faire rarement. Cela veut dire que les bactéries de son ancien propriétaire dues à la transpiration, aux cheveux sales et aux pellicules peuvent toujours y vivre. Des poussières peuvent également s’y accumuler. Il est donc préférable qu’un casque soit utilisé par une seule personne. Si vous cherchez un casque neuf, visionner un guide sur casque-velo.org.

Précautions à prendre avant d’acheter un casque d’occasion

Si par contre vous voulez toujours acquérir un casque d’occasion, voici quelques règles à respecter pour que vous ne soyez pas déçu durant l’usage du casque. Il est tout d’abord obligatoire de trouver un casque vélo présentant la taille adaptée. Pour ce faire, il faut regarder la taille inscrite sur le casque. Si possible, il est même conseillé de l’essayer et s’assurer que celui-ci soit parfaitement ajusté à votre crâne.
A part cela, il est indispensable de vérifier si cet équipement est toujours doté d’une bonne ergonomie. En effet, il doit rester facile à manier et à régler. A noter qu’avec les années qui passent, il se peut considérablement que les réglages ne fonctionnent plus correctement. Si vous l’achetez pour votre enfant, assurez-vous de trouver un casque qu’il peut mettre seul.
En outre, un casque à vélo se porte longtemps et à chaque sortie à vélo, que ce soit sur une piste secondaire, une route principale… De ce fait, il est important qu’il soit confortable. On peut, par exemple, choisir un équipement doté de mousse. En cas de choc, la mousse permet de protéger la tête pour éviter un traumatisme crânien. Une dernière chose, mais non la moindre, un casque vélo de seconde main doit apparemment être en très bon état général, notamment en ce qui concerne la fixation, la structure rigide et les lanières. Cependant, vous ne devez pas vous inquiéter si vous trouvez des rayures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *