Ce qu’il faut savoir sur les règles de stationnement à Charleroi

Posted on
règles de stationnement

L’une des principales villes de la Wallonie, Charleroi applique une politique stricte en matière de stationnement. L’agglomération gère les places de parking selon 7 zones distinctes. Les détails sont portés à la connaissance du grand public à travers des codes couleur. Voici l’essentiel à connaître s’il faut garer sa voiture dans cette commune.

Les zones de stationnement payantes de la ville

Charleroi compte quelques parkings qui restent payants toute l’année. Ce sont les zones rouges. Il faudra débourser environ un euro par heure dans ces aires de stationnement fortement sollicitées. La ville souhaite voir le conducteur au bout de cette période. Dans le cas contraire, le prix est majoré. Pour 2 h au même endroit, la facture passe à 3,5 euros. Cette cotation s’applique de 9 à 17 h. Quoi qu’il en soit, l’usager doit présenter un ticket préalablement acheté.

Il donne droit à trente minutes de plus que sur l’horodateur. Les personnes à mobilité réduite jouissent d’une dérogation spéciale. Leur véhicule peut stationner sans limites de temps. Toutefois, un enregistrement de la voiture à la Régie Autonome de Charleroi est indispensable pour bénéficier de cette faveur. Les zones orange et jaune sont des variantes du parking payant avec un tarif plus allégé, surtout pour ceux qui veulent rester plus de deux heures.

Les parkings gratuits, l’espace des riverains ainsi que l’abonnement

La commune de Charleroi compte quelques emplacements gratuits. Ce sont les zones bleues et pointillées sur les marquages au sol. Les automobilistes peuvent y rester deux heures de suite sans rien débourser. Cette liberté s’applique pendant les heures de bureau, soit de 9 h à 17 h. Puis, les conducteurs doivent se plier aux conditions du disque de stationnement. Concrètement, il faut indiquer l’heure d’arrivée dans le parking. Cette restriction de temps ne concerne pas les zones dites vertes.

Ceux qui habitent dans les quartiers résidentiels doivent disposer d’une carte de riverains. Ce sésame leur donne l’accès aux aires mauves. Ce privilège s’obtient sur simple demande à la Régie autonome. Cette entité sous tutelle de la commune gère les stationnements dans la ville. Elle attribue également l’abonnement à ceux qui souhaitent disposer d’une place de parking sur le long terme.

D’autres aires d’arrêt libres ou avec restrictions spécifiques

Sauf dérogation spéciale, les zones noires sont interdites aux automobilistes. Elles reviennent de droit aux piétons. Puis, quelques rares parkings gratuits se trouvent à Charleroi. La ville compte environ une trentaine selon le recensement de certains experts. Repérer l’une de ces places demande parfois du courage. Cependant, Google Map et d’autres applications aident à les localiser assez facilement. Certains sites Internet proposent également des aires de stationnement gratuites ou payantes, mais à moindre coût.

Parkingroger.be figure en tête des prestataires prêts à fournir les meilleurs parkings de la ville. Le portail Web suggère notamment de réserver un emplacement avant d’atterrir de l’avion à Bruxelles-sud. De toutes les manières, l’interface de la plateforme est simplifiée au maximum. Ainsi, l’usager trouve la place qu’il lui faut en quelques clics seulement. Louer un parking payant à l’aéroport offre la quiétude pour ceux qui partent en voyage en laissant leur voiture entre de bonnes mains. La sécurité est assurée nuit et jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *