Cryptomonnaie : l’essentiel à retenir sur le minage

Posted on
minage des cryptomonnaies

Le minage des cryptomonnaies apparaît en 2009. La personne qui le pratique part piocher dans des systèmes complexes. Ses efforts sont récompensés en Bitcoin. Il s’agit d’une véritable activité professionnelle offrant une rentabilité respectable, pour ceux qui savent s’y prendre.

Qu’est-ce que le minage des cryptomonnaies ?

Complexe, le minage des cryptomonnaies est une activité ouverte à tout le monde. Outre les initiés tels que les développeurs, les particuliers souhaitant arrondir leur fin de mois peuvent aussi s’y mettre. Un bon nombre d’entreprises se sont également spécialisées dans ce secteur. L’opération consiste à résoudre des problèmes informatiques à partir d’un pool. C’est une plateforme virtuelle où les mineurs trouvent différentes propositions. Le but est de remplacer les systèmes de banques classiques. Ces tiers de confiance sont substitués par d’autres internautes. En contrepartie de leurs efforts, ils obtiennent une compensation en Bitcoin. Il faudra justifier d’un POW ou de preuves de travail. Décentralisé, le minage n’a pas d’organe de contrôle unifié. Les transactions sont presque toutes personnalisées dans l’univers du blockchain. L’idée serait de rendre les échanges financiers entre internautes encore plus sûrs.

Diverses pistes à explorer en plus de Bitcoin

Le minage des cryptomonnaies concerne essentiellement le Bitcoin, le tout premier argent 100 % dédié à Internet. Cela dit, d’autres plateformes proposant des solutions de paiement ou de placement similaires ont aussi vu le jour. Il revient à l’usager de choisir le système qui lui inspire confiance. Les mineurs jouissent également de cette liberté. Ils peuvent par exemple « piocher » sur Litecoin (LTC) ou dans le blockchain d’Ethereum (ETH). En France, tous ceux qui s’intéressent à cette activité devraient se rapprocher d’une société chargée du dispatching des tâches. Il y a notamment Just Mining, le leader de ce secteur dans l’Hexagone. Quelle que soit l’unité monétaire choisie, il faut disposer d’un ordinateur avec une bonne puissance de calcul. La concurrence est rude dans ce domaine qui attire beaucoup de monde. Chaque opération peut prendre jusqu’à 15 minutes. Un mineur doit trouver les missions qui requièrent le moins de temps pour augmenter la rentabilité.

D’autres détails bons à savoir sur cette activité

Grâce au phénomène dit halving influence la rémunération des mineurs de manière significative. Depuis mai 2020, le cours est de 6,25 Bitcoins par bloc. Il faudra en tenir compte avant de se lancer dans cette activité. Par ailleurs, le choix de la plateforme pèse beaucoup dans la rentabilité. Il est essentiel de bien s’informer en amont de toute opération. Il vaut mieux se poser des questions lorsqu’il faut investir du temps et éventuellement de l’argent dans le minage des cryptomonnaies. Pour entrer davantage dans les détails, il faut disposer d’un logiciel spécialement conçu pour les hash cryptographiques. Une bonne puissance de calcul assure une meilleure rémunération. Pour rendre le défi encore plus intéressant, les plateformes augmentent avec le temps la complexité des énigmes à résoudre. Les personnes attirées devront avoir des bases solides en mathématiques, mais également en codage. Ceux qui sont naturellement doués pour les chiffres peuvent s’y mettre. Il faut jongler avec des valeurs hexadécimales. Bref, le minage de cryptomonnaie est loin d’être aussi accessible qu’il le paraît.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *