La neutralisation de citerne à mazout à Namur

Posted on
citerne

Si vous habitez dans la région de Wallonie, notamment dans la ville de Namur et que vous souhaitez changer de système de chauffage comme, par exemple, passer du mazout au gaz, sachez qu’il ne suffit pas de remplacer la chaudière. Selon la réglementation de la région, il est impératif de neutraliser votre citerne à mazout qu’elle soit enterrée ou aérienne.

Zoom sur la réglementation en Wallonie

Sachez que dans la région de Wallonie, il n’existe pas d’obligation au sens strict sur le fait de démanteler les cuves d’une capacité de moins de 3 000 litres. Il s’agit des types de citerne qui alimentent les maisons de taille moyenne. Cela veut dire que les propriétaires ne sont pas tenus de s’en débarrasser et n’ont pas d’opérations précises à suivre. Par contre, pour éviter au plus haut point la pollution de l’environnement, cette action est fortement recommandée. À savoir que dans cette localité, c’est la pollution qui est dommageable et punissable par les autorités de la région.

Par ailleurs pour les citernes de 3 000 à 25 000 litres ainsi que les cuves qui se localisent près des captages d’eau, il en est autre chose. Dans ces cas-là, ces citernes à mazout doivent être assainies ou supprimées quand elles ne servent plus. Il n’est pas vraiment nécessaire de les enlever. On peut juste les vider, les nettoyer, les dégazer et enfin les rendre inertes.

Ces étapes doivent être bien respectées, donc si vous voulez effectuer une neutralisation de citerne à mazout à Namur, contactez des professionnels. À savoir qu’à la fin d’une intervention, ces derniers fournissent un certificat servant de preuve. Ce papier peut aussi vous assurer que vous recourez à une entreprise détenant des agrégations, mais aussi des permis nécessaires pour effectuer le travail.

Le processus de neutralisation d’une citerne à mazout

En effectuant la neutralisation de votre citerne, le spécialiste commence par débrancher et retirer les raccordements à la chaudière tout en éliminant les derniers litres. Après cela, il aspire les boues qui stagnent au fond de la citerne. En effet, au fil de l’utilisation de la citerne, une partie du gasoil laisse des résidus. Ces derniers se mélangent avec l’eau de condensation qui apparaît lors de chaque remplissage. De ce fait, la citerne doit être nettoyée avec une projection de produit. Puis, le liquide qui résulte du nettoyage est pompé à son tour.

Une fois faite, le spécialiste continue par le dégazage de la citerne, afin d’éliminer les gaz d’hydrocarbures formés durant le stockage. Pour ce faire, il injecte de l’air sous pression ou utilise un aspirateur. À noter que ces gaz peuvent toujours se former dans la cuve même après les interventions. On peut donc soit l’enlever, soit la rendre inerte.

Si vous souhaitez que la citerne soit enlevée, c’est après ce processus qu’elle est enlevée et évacuée par les professionnels. Elle peut aussi être découpée en morceaux avec des grignoteuses si elle est trop volumineuse. En outre, on peut aussi choisir de la rendre inerte en la remplissant de sable, de graviers, de mousse polyuthérane ou de béton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *