Les assurances sont-elles obligatoires lors d’un emprunt immobilier ?

Posted on
assurance-pret

Aucune législation ne contraint les futurs acquéreurs d’un bien immobilier ou les intéressés à se souscrire auprès d’une assurance crédit lors d’un emprunt auprès de la banque. Néanmoins, durant la procédure, la banque va systématiquement demander à l’intéressé de le faire pour des questions de sécurité. En effet, il est possible de ne pas s’y souscrire mais il est fortement recommandé de ne pas sauter cette étape pour se voir octroyé tous les privilèges qui découlent du prêt à emprunter.

Comment ça marche ?

Comme son nom l’indique, se souscrire à une assurance crédit accentue la solvabilité de l’intéressé. Ainsi, lorsque le concerné se trouve dans l’incapacité de payer sa mensualité, l’organisme financier pourra se tourner vers l’assurance. Toutefois, même si la souscription à de tels organismes n’est pas obligatoire, la législation en vigueur contraint tout intéressé à se souscrire à la garantie « décès-invalidité ». Il s’agit d’un incontournable surtout pour les emprunts d’une certaine envergure comme le crédit immobilier. En outre, cette dernière couvrira la banque en cas de décès du demandeur ou en cas d’invalidité de ce dernier. L’invalidité ici concerne les personnes qui ont perdu leur travails ou ceux qui, suite à un accident, ont subi de graves lésions corporelles les empêchant de mener à bien leurs emploies. Mais avant de franchir ce cap, il est fortement conseillé de faire jouer la concurrence en usant d’un comparatif assurance crédit immobilier.

Est-ce que le demandeur est obligé de choisir l’assurance de la banque ?

Bien évidemment il est possible de se souscrire à l’assurance crédit de son choix même s’il ne s’agit point de celle de la banque. Selon la situation de l’intéressé mais aussi de son budget, il pourra bénéficier de certains dispositifs à savoir « la loi Lagarde ». Cette dernière se caractérise par le fait qu’il soit libre de choisir son assurance en dehors de celle que la banque lui a suggéré. Ce choix peut se faire après la signature du contrat de crédit immobilier. Mais l’idéal c’est de le faire bien avant de conclure l’offre de prêt. Ensuite il y a la loi Hamon qui a été promulgué en 2014 qui autorise tout intéressé à changer de contrat d’assurance après la signature du prêt. Toutefois un tel changement de choix doit s’opérer durant la première année d’emprunt. Ce n’est uniquement en l’an 2018 que l’amendement Bourquin a renforcé la loi Hamon. De ce fait il autorise tout intéressé à changer d’assurance-crédit chaque année durant la période de remboursement. Ce genre de privilège est octroyé à toutes formes de prêt surtout les crédits immobiliers.

Quelles sont les garanties?

Se souscrire à une assurance-crédit permet à tout demandeur de bénéficier de certaines garanties à commencer par le décès ou les cas d’invalidité qui sont toutefois automatiques lors de la souscription à l’organisme assureur. En ce qui concerne l’achat d’une résidence principale, l’organisme assureur est contraint de garantir une invalidité permanente de travail mais aussi l’arrêt de l’emploi avec une franchise de 90 jours. Toutefois, des privilèges facultatifs peuvent être octroyés par l’organisme s’il s’agit d’une invalidité partielle ou une perte d’emploi temporaire. Dans tous les cas, se souscrire à une assurance-crédit a tous ses avantages.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *