Les points à retenir sur les énergies renouvelables

Posted on

Les énergies renouvelables sont actuellement très en vogue. Surnommées encore « énergies propres » ou « énergie vertes », l’énergie renouvelable est de plus en plus utilisée devant les multiples avantages qu’elle est en mesure d’offrir. Mais qu’est-ce que c’est et d’où provient-elle ? La réponse à vos interrogations se trouve dans cet article.

L’énergie renouvelable, c’est quoi ?

Une énergie est renouvelable lorsqu’elle provient des sources inépuisables, c’est-à-dire que la nature renouvelle en permanence. A contrario, une énergie non renouvelable est donc celle dont les stocks sont susceptibles de s’épuiser. Il est possible de trouver une entreprise hvac fournisseur d’électricité verte.

Les sources de l’énergie renouvelable

Deux grandes sources naturelles sont à l’origine des énergies renouvelables à savoir le Soleil (qui provoque le cycle de l’eau, des marées, du vent et de la croissance des végétaux) ainsi que la Terre (qui dégage de la chaleur).

L’énergie renouvelable, quel intérêt ?

L’avantage avec les énergies renouvelables c’est qu’elles engendrent peu de déchets et d’émissions polluantes. Néanmoins, leur pouvoir énergétique est plus faible que celui des énergies non renouvelables. L’énergie renouvelable améliore les piliers : social-environnemental et économique. Parallèlement aux énergies fossiles comme le charbon, le gaz et le pétrole qui ne se régénèrent pas, les énergies renouvelables sont inépuisables car elles se recréent en permanence.

Les différents types d’énergies renouvelables.

Il existe 5 types d’énergies renouvelables notamment l’énergie solaire, l’énergie éolienne, l’énergie hydraulique, la biomasse et la géothermie.

En ce qui concerne tout d’abord l’énergie solaire, comme sa dénomination l’indique, celle-ci provient du soleil. Celui-ci transmet plusieurs rayons électromagnétiques comme l’infrarouge, le gamma X, les micro-ondes, les ondes radio ainsi que les rayons cosmiques. Ces rayons sont en effet porteurs d’énergie.

Pour ce qui est ensuite de l’énergie éolienne, celle-ci est produite grâce à l’activité intensive du soleil. Il se crée en effet des déplacements de masse d’air dans l’atmosphère qui est le vent. Cette énergie est mécanique et alimente les éoliennes. Cette électricité verte s’utilise sur place ou bien s’injecte dans un réseau de distribution.

Quant à l’énergie hydraulique, celle-ci provient du cycle d’eau : en effet, le soleil fait sécher l’eau et ce phénomène provoque de la vapeur d’eau qui retombe. Quand l’eau retourne vers les océans par les fleuves et rivières, des barrages hydroélectriques captent son énergie et fournissent alors de l’électricité. L’énergie hydraulique se forme aussi par l’intermédiaire du mouvement des vagues et des marées. Elle existe grâce aux courants sous-marins, ce qui fait qu’elle se nomme énergie hydrolienne.

Puis, l’énergie par biomasse est stockée grâce à la photosynthèse et est renouvelable sous condition que ce qui est brûlé soit inférieur à ce qui se produit. Elle vient du bois et des biocarburants. Cette source est très économique mais reste néanmoins relativement polluante dans la mesure où elle utilise et dégage beaucoup de CO2.

Enfin, la géothermie qui est une énergie très ancienne (car elle est adoptée depuis plus de 2000 ans), est présente dans le sol terrestre. Ainsi, elle se chauffe et se transforme en électricité. La chaleur provient de la terre et est créée par la radioactivité qui se trouve naturellement dans le noyau et la croûte terrestre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *